RÉSERVATION

418 237-4020

418 454-1045 (hors saison)

info@augitedelachute.com

       
                          Pour faire une réservation ou pour plus
                       d’informations, communiquez avec nous par
                          courriel ou du 1 mai au 31 octobre 2016 au 418-237-4020.
  
 
 

Quel type et dimension de bateau choisir?

 

Pour les baleines :
En bateau (capacité de 243 ou 697 passagers) :

  • Peut être à l’abri du vent et du froid.

  • plus stable, moins sensible aux mouvements de l’eau.

  • possibilité de circuler sur les différents ponts.

  • peut s’asseoir plus confortablement.

  • accès à un service de restauration de base.

  • dispose de salles d’eau.

  • croisière plus relaxante, plus reposante.

  • position d’observation surélevée en rapport au niveau de l’eau.

  • croisière commentée par un guide naturaliste.

  • sentiment plus grand de sécurité.

  • plus propice aux enfants en bas âge, aux femmes enceintes, aux personnes présentant des problèmes de dos, d’articulations ou à mobilité réduite.

En zodiac (capacité de 12, 24, 36 ou 48 passagers) :

  • Peut changer de trajectoire plus rapidement et arriver plus vite à l’endroit d’observation.

  • peut parcourir une plus grande distance.

  • périple plus sportif, plus d’émotions fortes.

  • sentiment d’être plus au centre de l’action.

  • sensations physiques plus intenses (vent, embrun…).

  • position d’observation au niveau de l’eau donc plus près des baleines.

  • croisière commentée par le capitaine du bateau.

  • embarcation sécuritaire.

Pour le fjord :
Disponible en bateau d’une capacité de 72 ou 243 passagers.

 

Quelle compagnie de croisières prendre?

La taille des compagnies de croisières va de la petite entreprise locale à celle possédant une immense flotte. Les membres de l’équipage et le capitaine en place sont formés, courtois et offre un service bilingue. Il y a des différences au niveau de l’offre de services complémentaires : traitement VIP, garanties baleines, service de navette, tirage certificat cadeau, forfait dîner…

 

Tous les bateaux ou zodiacs en exploitation doivent être certifiés et inspectés par les différents intervenants gouvernementaux.

 

Quel moment de la journée partir en croisière aux baleines?

 

Il n’y a pas de moment idéal pour l’observation des baleines. L’heure de la journée n’a pas d’incidence sur la présence abondante ou non des mammifères marins. Les baleines évoluent dans leur milieu naturel donc les observations peuvent varier d’une journée à l’autre. Chaque excursion est une expérience imprévisible.

 

Quels facteurs influencent la présence des baleines?

 

Les conditions météorologiques telles que la température, le vent, le brouillard, la pluie ou le soleil ont peu d’influence sur le comportement et la présence des baleines car elles doivent venir en surface pour respirer. Par contre, ces facteurs peuvent influencer votre capacité à les repérer et bien les observer.

 

Les baleines utilisent les courants marins pour se déplacer. Ceux-ci sont influencés par la marée qui a aussi un effet sur la dispersion du krill. Ainsi les baleines se retrouvent plus où il y une grande concentration de nourriture.

 

Comment se vêtir et quoi apporter en croisière?

L’eau du fleuve est à 4 degrés et la température moyenne au large est de 11 degrés, dans le fjord du Saguenay la température est un peu plus élevée mais dans les deux cas, il faut prévoir des vêtements chauds. Nous vous recommandons de porter : chandail, pantalon, coupe vent ou imperméable, chaussettes chaudes, souliers fermés et selon votre résistance au froid chapeau, foulard et gants.

 

Nous vous suggérons d’apporter avec vous : écran solaire, lunettes de soleil, jumelle et appareil photo (protégé de l’humidité).

 

Quelles espèces de baleines sont observées en croisière?

 

Les espèces les plus fréquemment observées dans le secteur du parc marin du Saguenay- Saint-Laurent, sont les petits rorquals, les rorquals communs et les bélugas. D’autres espèces peuvent aussi être vues soient les rorquals bleus, les rorquals à bosses, les marsouins communs et les dauphins marins. Il y a aussi une présence abondante de phoques et d’oiseaux marins. Pour plus d’informations : http://baleinesendirect.org/baleines-du-st-laurent/les-13-especes-du-saint-laurent/ 

 

Mettre en valeur le milieu marin : un écosystème exceptionnel à protéger et conserver

Plusieurs lois et règlements sont en vigueur pour la conservation et la protection des ressources marines du Canada. Le principal intervenant est Pêches et océans Canada. Les croisières du secteur se font exclusivement à l’intérieur du Parc marin du Saguenay-Saint-Laurent. Celui-ci en concertation avec les scientifiques (Groupe de Recherche et d’Éducation sur les Mammifères Marins), les croisiéristes et d’autres intervenants du milieu ont adoptés en 2002 une réglementation sur les activités en mer encadrant l’observation des baleines sur son territoire et rehaussant ainsi le niveau de protection. Certaines baleines ont une attention particulière et elles sont en plus protégés par une loi. Les baleines bleues sont « une espèce en péril » et depuis 2014 un comité d’experts fédéral a classifié les bélugas comme étant « une espèce en voie de disparition ».

 

Ainsi tous les propriétaires d’entreprises de croisières doivent détenir un permis et adopter des comportements très stricts à l’intérieur du parc marin en présence des mammifères marins. Ils sont tous soumis à des distances à respecter, une limite du nombre de bateaux au même moment, des vitesses maximales, de la durée d’observation.

 

En 2010, Jean Lemire, québécois renommé (biologiste, océanographe, cinéaste) est devenu consultant pour une compagnie de croisières. Il sera mis à contribution avec tous les autres intervenants concernés à l’élaboration d’un code d’éthique qui dépassera la réglementation en vigueur. Toujours pour mieux protéger mais aussi rehausser l’expérience des visiteurs. Ainsi la pratique des activités d’observation des baleines du parc marin du Saguenay-Saint-Laurent pourra devenir un modèle international de développement durable. Une forme d’écotourisme, une pratique éco-responsable. De plus de nouveaux fonds seront dédiés à la recherche car « il est important de mieux comprendre pour mieux protéger ». Alliance éco-baleines représente cette nouvelle norme.

 

Pour citer Jean Lemire : « Les croisières d’observation, réalisées dans le plus grand respect, sont de formidables activités familiales pour sensibiliser à la beauté et à la fragilité de notre planète. »


 

 


Jean-François Boivin
389 Route de la Grande-Alliance (Route 138)

Baie Sainte-Catherine, Québec
G0T 1A0
418 454-1045

www.augitedelachute.com 
info@augitedelachute.com



 
 

Copyright© 2011 Au gîte de la chute - Réalisation de Mondial Web